Domaines scientifiques

Grâce au cursus que j’ai suivi, mes connaissances scientifiques s’étendent sur un large domaine recouvrant plusieurs disciplines.

Ainsi, en étudiant la paléontologie, j’ai beaucoup appris sur la géologie et la biologie puisqu’il s’agit d’un domaine de recherche transversal à ces deux disciplines scientifiques.

Cet ensemble de connaissances m’a permit d’élaborer une vision synoptique de l’évolution du vivant dans son environnement géologique et écologique, ainsi que ses mécanismes. Cette manière d’appréhender le monde s’applique à de petites échelles, telles que les réactions moléculaires, intracellulaires ou encore géochimiques, mais elle s’applique également à de plus vastes échelles, comme les écosystèmes ou les terrains géologiques. Le temps ajoute à cette vison une profondeur particulière puisqu’en paléontologie, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement de la vie dans son intégralité et ainsi, sur les centaines de millions d’années durant lesquelles elle a perduré.

L’étude des méthodes de communication, nécessaire lors de ma dernière année d’étude, apporte un touche de Science Sociale à l’ensemble. D’ailleurs, les parallèles qu’il est possible d’effectuer entre le paradigme biologique mentionné précédemment et les sociétés humaines actuelles et passées, me fascinent. Ces aspects enrichissent, selon moi, la vision que nous pouvons avoir de notre propre manière de fonctionner.

Enfin, mon expérience professionnelle à l’Observatoire de la Côte d’Azur, m’a permit une formation accélérée en Sciences de l’Univers (qui me passionnait déjà auparavant), directement auprès des astronomes et des astrophysiciens. Cela élargit donc considérablement la réflexion que j’aime porter sur le monde.

Ainsi, mon cursus d’apparence hétéroclite, trouve une réelle cohérence dans l’utilisation des savoirs développés. J’estime cette optimisation des acquis comme une richesse à laquelle j’ai eu la chance d’accéder et qui me permet aujourd’hui de porter un regard original sur chaque question scientifique qu’il m’est donné de traiter.